24/01/2005

Recul.


- Ce fût idyllique...
- Pourquoi le dire à l'imparfait ?
- Parce que le présent ne l'est jamais.



21:59 Écrit par Ana | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Et le passé n'est pas toujours simple...

b.

Écrit par : bergm4n | 25/01/2005

le passé? garnit les souvenirs et empoisonne l'avenir!

Écrit par : Mac Eugene | 25/01/2005

Les commentaires sont fermés.